01 février 2009

Un scoop ! La police française raciste.... Si ! Si !

Bon d'accord ce n'est pas une decouverte... enfin pas pour tout le monde :

L’association des médecins urgentistes de France (Amuf) et SOS Racisme ont dénoncé vendredi le comportement présumé du chef du commissariat de Château-Thierry (Aisne) vis-à-vis d’un médecin noir qui aurait été empêché de soigner un homme en garde à vue, victime d’un arrêt cardiaque.

Le procureur de la République de Soissons, Isabelle Pagenelle, a de son côté souligné que ce commandant de police “avait été davantage préoccupé par l’état du malade plutôt que de régler des comptes”.

Toujours vendredi soir en réanimation, l’homme avait été interpellé en état d’ébriété mercredi en fin de journée et conduit aux urgences de l’hôpital de Château-Thierry. Là, un médecin urgentiste de l’hôpital l’examinait et délivrait “un certificat de non admission”, entraînant son placement en cellule de dégrisement au commissariat. L’homme ayant fait ensuite un malaise, les policiers appelaient les secours.

“Les pompiers sont arrivés très rapidement, mais sans médecin”, selon le procureur. Comme les secours médicaux d’urgence “n’étaient pas tout de suite disponible, un médecin généraliste, ancien urgentiste, a été appelé immédiatement et a pris en charge les opérations (de réanimation) avec les pompiers”, a expliqué le procureur.

Selon l’Amuf, quand l’urgentiste noir qui avait examiné l’homme à l’hôpital est arrivé à son tour au poste de police, le chef du commissariat lui a dit : “C’est toi qui l’a examiné aux urgences, tu l’as tué, je t’interdis de le toucher”. Sur ordre du procureur, les policiers ont procédé peu après à l’audition de toutes les personnes qui avaient côtoyé l’individu “pour savoir qui avait fait quoi”. Dans son communiqué, l’Amuf souligne que le médecin noir “a été écarté pour subir un interrogatoire” et dénonce un “abus de pouvoir de la police et l’entrave à l’exercice de nos fonctions”. De son côté, dans un autre communiqué, SOS Racisme soupçonne le commandant de police de “racisme” pour avoir tutoyé ce médecin, en raison de la couleur de sa peau. Les deux associations réclament une enquête. Selon le procureur, le préfet de l’Aisne a ouvert une enquête administrative à l’hôpital de Château-Thierry, sur les circonstances de l’affaire.

Posté par evildiane à 15:43 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Un scoop ! La police française raciste.... Si ! Si !

Nouveau commentaire